En français


Till et Felix Neumann rappent en français et en allemand [Photo: Irina Kim]

Hip-hop franco-allemand - au-delà des frontières
 
Poétique, polyphonique, et engagé avant tout : la formation de hip-hop Zweierpasch s'affranchit des barrières et joue avec les frontières, qu'elles soient musicales ou linguistiques. Après avoir tourné en Afrique de l'Ouest, au Kazakhstan ou encore en Ukraine, le groupe a gagné le prix du "Meilleur groupe de musique" de la ville de Freiburg en 2017.   

Le groupe de World HipHop est issu de la zone frontalière (Freiburg/Strasbourg). Fidèles à leur devise « 2 voix – 2 langues », les frères jumeaux Till et Felix Neumann encouragent avec leur musiciens les échanges culturels à travers leur musique, dont les textes mêlent français et allemand, mais aussi par leur engagement pédagogique et sociopolitique. En janvier 2018 ils ont joué une grande tournée à travers la France (reportage vidéo de France Info). En printemps 2018 ils tournent à travers la France et l'Allemagne dans le cadre de la "Lichter Tour". Leur nouvel album est censé sortir fin 2018.

Zweierpasch sur scène [Foto: Schwebkraft]
Les deux rappeurs, accompagnés de leurs quatre musiciens, ont crée un genre unique : le World Hiphop. Cet hybride se caractérise par un melange de styles et de langues et une ouverture d'esprit  qui dépasse les frontières.  Les chansons séduisent par des textes politiques et poétiques ainsi que par un hip-hop mariant rap, funk, jazz et reggae. Zweierpasch s'engagent pour l'échange, la tolérance et la paix à travers de nombreux projets. Ils invitent regulièrement des artistes du monde entier à se produire sur scène avec eux.

Zweierpasch étaient en tournée en Afrique, en Asie, en Europe de l'Est, en France et en Allemagne. Ils se produisent sur des scènes internationales à l'invitation des ambassades allemandes et françaises ou bien de l'institut Goethe ou de l'institut francais. Les Zweierpasch y jouent des concerts et donnent des master class pour sensibiliser les participants aux langues étrangères et à des thèmes politiques. Le Président fédéral de l'Allemagne, Joachim Gauck, a invité le groupe pour un concert sur le fameux Château Bellevue à Berlin. En janvier 2018 Zweierpasch sont partis en tournée à travers la France sur invitation de l'institut Goethe de Toulouse.

 

 

Double Vie

Les rappeurs sur le Hartmannswillerkopf
Le groupe a sorti son troisième album intitulé Double Vie le 7 juillet 2017. Les morceaux bilingues traitent des sujets tels que la résistance, la guerre, la paix, la protection de l'environnement et l'essor du populisme en Europe. Les frères ont sorti un premier single en laant un appel virulent pour l'entente des peuples. La vidéo de Flagge auf Halbmast (drapeau en berne) a été tournée sur le Hartmannswillerkopf, lieu historique de la Première Guerre Mondiale. Situé dans les Vosges, le Hartmannswillerkopf était un énorme champ de bataille lors de la Première Guerre Mondiale : 30.000 soldats allemands et français y ont trouvé la mort dans des combats sanglants. Aujourd'hui ce sommet dans les Vosges est un mémorial franco-allemand rappelant la guerre de 1914 à 1918. Les deux rappeurs chantent pour la collaboration transfrontalière et ils la vivent musicalement : Le chanteur gambien Warrior Singhateh et le rappeur iranien Ajmal sont les invités sur le morceau "World Music 2" et les accompagnent actuellement pour la tournée Hallo Welt. 

>> Vidéo sur Youtube : Flagge auf Halbmast 

 

Stop Fessenheim


Le tournage du clip "Fessengau"
En janvier 2018 le groupe a sorti le single Fessengau pour appeler à la fermeture immédiate de la centrale nucléaire de Fessenheim. C'est la plus ancienne du parc nucléaire francais et toujours en fonction malgré la promesse de Francois Hollande en 2012 de fermer ce site en 2016. Les Zweierpasch ont invité l'ex président en featuring pour leux morceau radioactif. Le clip tourné tout proche de la centrale a fait le buzz en Alsace : Plus que 50.000 personnes l'ont regardé, liké et commenté sur les réseaux sociaux. 

>> Vidéo sur Youtube : Fessengau (Stop Fessenheim)

 

 

Sur les traces de l'histoire et des contes

Zweierpasch au studio [Foto: Zweierpasch]
En 2013, à l’occasion des 50 ans du traité de l’Elysée, le groupe a sorti un album bilingue intitulé « Alle guten Dinge sind 2 / Toutes les bonnes choses arrivent par 2 », commercialisé par le label berlinois Rummelplatzmusik. On peut y entendre les contributions d'artistes invités venant de France et d'Afrique de l’ouest. L’album a été nommé en novembre 2013 pour le "Prix officiel franco-allemand des industries et commerces culturels", parrainé par les ministères de l‘économie français et allemand. En 2016 Zweierpasch a sorti le disque Rapconte avec des contes traditionnels rappés dans les deux langues. L'album était accompagné par une tournée à travers des écoles des deux côtés du Rhin. 2000 élèves des deux pays ont rappé ensemble le rap du Chat Botté.

>> Vidéo sur Youtube : Chat Botté

 

 

Grenzgänger / Frontalier

https://www.youtube.com/watch?v=vNwA0i4Dgxg&feature=youtu.be
Zweierpasch a sorti en 2011 l'hymne franco-allemand Grenzgänger/ Frontalier, qui lance un vibrant appel à dépasser les barrières mentales et géographiques. Il commence et se termine par les enregistrements authentiques des discours de Charles de Gaulle et Konrad Adenauer lors de la signature du Traité de l’Elysée en 1963. Il fait partie des 14 titres du dernier album et a été joué en novembre 2013 au Chateau Bellevue, sur invitation du président allemand Joachim Gauck. Il est régulièrement utilisé dans les écoles par les professeurs de langue.

>> Vidéo sur Youtube : Grenzgänger/Frontalier


Le rap, un outil pédagogique

Les Zweierpasch en Mauritanie
Les frères offrent non seulement des concerts des deux côtés du Rhin, mais mènent aussi un important travail pédagogique : Ils proposent depuis 2006 des projets de rap interculturels auprès des écoles ou dans des institutions interculturelles françaises, allemandes ou autre. Les participants à ces ateliers, qui ont pour but principal d'encourager l'échange culturel, y développent leur créativité grâce à un travail approfondi sur le rythme et la langue. En hiver 2012, les jumeaux se sont déplacés en Afrique de l'ouest pour y travailler sur un projet-rap financé par l'ambassade allemande aux côtés de jeunes africains. Pour finir, ils ont mené en septembre 2013 un projet d’éducation politique appelé « Rap dich zur Wahl », soutenu par trois députés du Bundestag (Kerstin Andreae/Grüne, Gernot Erler/SPD, Matern von Marschall/CDU). L'institut Goethe les a invité à des tournées en Ukraine (2015), au Kazakhstan (2016) et en France (2018). 

>> Vidéo sur Youtube : Zweierpasch at Kazakhstan

----------

N'hésitez pas à nous contacter. A préférence par mail : zweierpasch@posteo.de